Trophée Dauphin Télécom
Fév 2016

Mots clÉs

Articles liÉs

Partager

Trophée Dauphin Télécom

2861_95e51c203b123ef2e5b35c0fcc7f3fb60cfb322

Duel père fils pour la victoire au Trophée Dauphin télécom

Organisé par le club de golf Les Tamarins, le trophée Dauphin Telecom s’est déroulé samedi et dimanche au golf de Mullet Bay. Serré jusqu’au dernier moment, il aura fallu compter sur un ultime trou de play-off pour voir Emmanuel Garcia s’imposer face à son fils Pierre Garcia.

Victorieux l’année dernière, alors âgé seulement de 12 ans, Pierre Garcia était revenu défendre son titre coûte que coûte lors de cette troisième édition du Dauphin Télécom. Les 58 participants venus de tout Saint-Martin auront offert un très beau plateau sur les greens du Golf de Mullet Bay. Expérimentés et débutants se sont affrontés dans deux catégories différentes, en Strokeplay (tous les coups comptes, réservé aux plus aguerris) et en Stableford (décompte particulier où l’on ne compte pas tous les coups pour ne pas décourager les joueurs).
Après deux très belles journées de compétition et un niveau très intéressant, c’est donc à un duel père/fils que nous avons assisté pour la victoire finale. Ex-aequo à la fin du parcours, 152 coups chacun, Pierre et Emmanuel Garcia auront eu besoin de jouer un play-off pour se départager. C’est sur le trou numéro un qu’ils se sont retrouvés pour jouer la victoire. Et c’est l’expérience qui a pris le dessus. Emmanuel Garcia l’emporte finalement. Alors que chez les femmes, c’est Manon Tortelier qui s’est emparée de la première place.
Alain Haillant, organisateur du tournoi s’est lui aussi montré très satisfait de cette nouvelle édition du Dauphin Télécom, «nous sommes une bande de copains qui jouons tout au long de l’année ensemble et c’est très intéressant de se retrouver autour d’une compétition comme celle-ci. L’édition 2017 est déjà programmée et nous remercions le président de l’association de golf Les Tamarins Lionel Bouvret pour son aide et son dévouement». Une prochaine édition qui devrait comme chaque année, ramener de plus en plus de monde.